Conseils d’un pro pour choisir son support d’impression et ses finitions !

 

Au studio L’imaginée, la création, le papier, l’impression et la déclinaison sur tous supports font parti de notre quotidien. Nous vous proposons dans cet article de partager avec vous les secrets de ces termes techniques. Spécificités parfois déterminantes, afin que vous ayez tous les conseils d’impression pour choisir tous vos supports sans fausse note !

 

CONSEILS D’IMPRESSION :

 

1 | PAPIER COUCHE/NON COUCHE

 

Les termes couché et non couché sont relatifs à la fibre du papier.

• Un papier couché est lisse. Vous avez souvent le choix entre des papiers couchés mats/brillants/satinés. Le couché mat est donc un papier lisse qui absorbe les reflets de lumière, un papier couché brillant a quant à lui un effet plus «glacé» et reflète la lumière, le couché satiné résulte d’un équilibre entre le mat et le brillant.

• Un non couché est brut. Texturé, il laisse percevoir la fibre du papier (semblable à l’aspect des papiers CANSON) et est totalement mat.

 

à savoir : le papier non-couché absorbe beaucoup plus les encres, un même fichier imprimé précédemment sur un papier couché aura des couleurs plus foncées sur un papier brut. De plus les aplats de couleur sur papier non couché auront un aspect «nuageux» et non lisse comme sur un papier couché.

le petit + : Le non-couché donne un aspect très naturel. Recyclé, il est très adapté aux entreprises/marques dans la mouvance écologique et peut également convenir par son aspect à une image artisanal !

 

 2 | PELLICULAGE

 

Le pelliculage est une fine couche de plastique appliquée sur un papier couché. Il en existe plusieurs sorte :

• Le mat donne un aspect peau de pêche (doux au touché) qui apporte une certaine profondeur à l’impression, très élégant et raffiné.

• Le brillant quant à lui donne un aspect «papier photo» par sa brillance et sa texture.

• Le soft touch donne un aspect très mat au papier et un touché semblable à celui d’une gomme. Sa texture très agréable se démarque vraiment lorsque l’on tient le papier en main.

 

à savoir : si vous imprimez un dépliant avec un fond foncé, il est conseillé d’utiliser un pelliculage afin d’éviter les craquelures de la fibre du papier.

le petit + : Un pelliculage protège votre carte de visite et lui permet de garder sa rigidité et son aspect plus longtemps

 

 3 | VERNIS SELECTIF

 

• Le vernis sélectif est une «encre» transparente qui s’applique sur un pelliculage mat uniquement à l’emplacement de votre choix. Son but est de contraster et apporter un jeu de brillance afin de mettre en valeur les éléments voulus. C’est une des finitions qui peut à moindre coût attirer l’attention de vos prospects et clients !

• Le vernis 3D est une encre gonflante transparente qui s’applique généralement sur un pelliculage mat/soft touch. Le relief de cette finition est très intéressant au touché et ajoute un aspect visuel 3D original. Le contraste de texture entre le relief du vernis et le pelliculage soft touch  l’originalité de cette finition !

 

à savoir : Vous pouvez utiliser le vernis en le positionnant sur vos logos/textes ou de manière plus créative en l’appliquant librement sur votre mise en page (ajout d’un motif, d’un texte, de votre logo).

 

 4 | GAUFRAGE & DEBOSSAGE

 

• Le gaufrage, aussi appelé embossage donne un effet de relief par pression sur le papier.

• Le débossage donne un effet de relief en creux sur une face, sans être visible sur l’autre face

 

à savoir : Anticipez la mise en page de votre verso : le gaufrage est souvent visible en défonce sur cette face. Dans ce cas, vous aurez au recto la forme en relief et l’aurez en creux au verso. Ces techniques ne s’appliquent que sur des papiers couchés et non couchés d’une épaisseur minimale de 300g.

 

5 | FORME DE DECOUPE & RAINAGE

 

• Une forme de découpe permet de : re-découper un format, donner une forme original ou trouer le support.
Pour réaliser une forme de découpe, il vous faut déterminer une forme simple en fonction de votre format.Cette forme sera répliquée par une lame de fer fixée sur une planche de bois qui viendra découper à l’emporte pièce le papier imprimé.

• Un rainage est un pré-pli qui facilite le pliage des papiers épais, sans rainage, la fibre du papier se déchirerait sous la pression.
Un rainage par définition sera toujours une ligne droite. Techniquement, pour un rainage, la lame de fer sera remplacée par une baguette de plastique qui fixée sur cette même planche de bois, viendra s’appuyer sur le papier et laisser un rainage.

 

à savoir : Les formes de découpe et rainages ne s’appliquent que sur un papier d’une épaisseur minimale de 250g.

 

 6 | NOS CONSEILS EN CHOIX DE GRAMMAGE

 

/ LES CARTES DE VISITE

• Pour les cartes de visite, il est conseillé d’utiliser un grammage situé entre 300g et 600g. Des cartes inférieures à un grammage de 300g seront trop souples. Plus une carte est épaisse, plus elle sera conservée par vos clients/prospects.

 

le petit + : Pensez aux cartes de visite avec tranche de couleur, très rigides et originales, elles captent à coup sûr l’attention !

 

/ LES FLYERS & DEPLIANTS

• Pour le boîtage, utilisez un grammage supérieur ou égal à 150g, la qualité de votre papier vous permettra de vous différencier dans la boîte au lettre 😉

• Concernant la prospection physique (flying…), optez pour un grammage de papier supérieur ou égal à 250g afin de mettre en valeur votre entreprise/marque. Nous vous conseillons donc d’y ajouter des finitions de gaufrage/pelliculage/dorure/vernis afin de marquer les esprits . Par conséquent, vos prospects conserverons votre offre !

• Pour une plaquette de présentation de votre entreprise/marque, favorisez un grammage de papier supérieur ou égal à 400g et jouez la carte de l’originalité en optant pour des finitions de gaufrage/pelliculage/dorure/vernis, cela mettra mettra vos service en avant et par conséquent vous permettra de vous différencier de vos concurrents.

 

à savoir : Pensez à rajouter la mention légale obligatoire «Ne pas jeter sur la voie publique» sur vos flyer !

le petit + : Pour un flyer au format A4 ou supérieur, utilisez un grammage d’un minimum de 250g pour la tenue du papier. Pour un dépliant avec un fond foncé, utilisez un pelliculage afin d’éviter les craquelures de la fibre du papier.

 

 / LES AFFICHES

• Pour l’affichage de rue, utilisez un grammage minimal de 150g avec fond bleu. Vous éviterez l’effet de transparence lorsque vous encollez l’affiche au mur.

• Au sujet des affiches en vitrine, favorisez donc un grammage supérieur ou égal à 250g avec un traitement UV pour conserver l’éclat de vos couleurs..

 

à savoir : Pensez à rajouter le crédit photo !

le petit + : Pour plus de rigidité, encapsulez vos affiches, vous les conserverez dans le temps !

L’équipe du studio graphique L’Imaginée se tient à votre disposition pour toutes vos questions sur nos supports d’impression et demande de devis !